Les portes fermées (3ème partie) : la disponibilité et le culot

« Devenir quelqu’un », « réussir sa vie », « réaliser ses rêves » ;  on nous berce avec ces expressions un peu vagues. Mais l’ambition n’est pas toujours une option. Réseaux, codes, temps, ténacité : parfois, toutes les portes sont fermées… (suite et fin de l’article) Lire la suite

Les portes fermées (2ème partie) : la norme et la ténacité

« Devenir quelqu’un », « réussir sa vie », « réaliser ses rêves » ;  on nous berce avec ces expressions un peu vagues. Mais l’ambition n’est pas toujours une option. Réseaux, codes, temps, ténacité : parfois, toutes les portes sont fermées… (suite de l’article)
Lire la suite

Les portes fermées : les réseaux et les codes

« Devenir quelqu’un », « réussir sa vie », « réaliser ses rêves » ;  on nous berce avec ces expressions un peu vagues. Mais l’ambition n’est pas toujours une option. Réseaux, codes, temps, ténacité : parfois, toutes les portes sont fermées… Lire la suite

Profession – Manutentionnaire(s) non qualifié(s)

 

L’été de mes 20 ans, je m’inscris en intérim pour travailler en tant que manutentionnaire. Pas besoin d’expérience, d’entretien ou de blabla. Un bon moyen de gagner rapidement de l’argent…sans avoir à s’engager. Lire la suite

Les femmes de nos haines

Pourquoi les déteste-t-on autant ? Ces icônes féminines que l’on entend à la radio, regarde à la télévision ou dans les films. Que l’on lit ou voit dans les magazines. Arrogantes, imbues d’elles-mêmes, énervantes, fatigantes… Toujours les mêmes mots vagues pour les décrire et les rejeter. Alors, ne s’agit-il vraiment que de leur personnalité individuelle ou d’un problème plus large de société ? Lire la suite

Aux surfaces grouillantes

Il y a cette tendance en nous. Tendance à rejeter automatiquement ce qui apparaît dans nos yeux comme remuant, visqueux, désorganisé. D’une manière générale, tout ce qui grouille nous dégoûte. Tout ce qui est instable ou se décompose nous inquiète. Mais qu’est-ce qui se traduit dans nos instincts de répulsion ? Peur de la mort et de la maladie ou obsession du contrôle, de l’ordre et de la forme ? Lire la suite