À propos

Je n’ai pas forme humaine. Je suis fragmentation. Ensemble de fragments qui se déploient dans l’espace. Mosaïque, dentelle, toile d’araignée : une unité multiple.

Présentation

Bonjour,

Je suis Zyle. Bienvenue sur ce site qui est né d’un projet personnel : le désir de créer un espace qui parte du corporel, du vivant et de l’instinct organique pour y défricher quelques pistes d’expression et de réflexion authentiques, basés avant tout sur l’expérience intime et non des théories abstraites.

L’objectif ? En tant que membre de l’espèce humaine et de la planète Terre, je m’interroge sur nos capacités à vivre-ensemble et à combiner nos énergies malgré nos différences, nos vulnérabilités et nos trajectoires complexes. A défaut de faire déjà partie d’un verger ou d’un champs défini, j’utilise ce projet comme plaine où planter mes racines, toutes modestes qu’elles soient.

Pour cela, je n’hésite pas à tâtonner et expérimenter divers outils et médias : analyses libres, témoignages, chroniques, poésie, fables, vidéos ou photos. Quant à mes sources d’inspiration, elles sont également multiples (réflexions sur le féminismes, les sexualités et le genre, l’écologie, les rapports centres/périphéries et le post-colonialisme, l’étrange et la normalité, etc.)

Comme un terreau remuant qui digère les traces de vie passées et tente de faire grandir de nouvelles graines, ce site est en constant mouvement. Il évoluera en même temps que la démarche.

Toute collaboration est la bienvenue.

Pourquoi « Rien n’est Vrai, tout est vivant » ?

Il s’agit du titre de la dernière conférence donnée par Edouard Glissant, un penseur et poète martiniquais décédé en 2011.

Quelles sont les différentes facettes de la Fragmentation ?

Champs : comme « champs » de réflexion mais aussi comme l’espace situé à la périphérie. Réflexions libres. L’expérience personnelle vient nourrir les idées.

Mosaïque : récits plus intimes, moments de vie isolés ou expériences personnelles…

Méandres : espace libre d’expression. Jouer avec les mots et les matériaux, se perdre dans leurs méandres.

Dissonance :  Éléments qui dépassent, grouillent, surprennent. Fragments du monde uniques, beaux, étranges et inspirants.

Souche : Réflexion sur le support en lui-même, autrement dit sur « La Fragmentation ». Les racines du projet, comment il évolue dans le temps, etc.

 

Merci beaucoup pour votre visite ! N’hésitez pas à vous abonner, à me contacter ou à laisser la trace de votre passage (commentaire ou autre) ! 

Zyle