Bilan 6 mois – Réorganisation des rubriques

Voilà maintenant plus de 6 mois. Plus de 6 mois que l’espace « LA FRAGMENTATION » est né. Jusqu’à présent, il n’était pas des plus actifs…(à peine 1, 2 publication(s) par mois)…Et son objectif pas des plus définis…

 

Que faire ? De quoi s’agit-il vraiment ? Parler de politique, poésie et littérature, corps humain, vivre-ensemble ? De la beauté ou de la barrière des langues ? De la violence, du sexisme ou du racisme ? De genre ?

Mais le thème ici n’est pas le centre de la démarche.

L’idée est davantage de replacer le sujet – ou plutôt les sujets – au centre de l’écriture et de l’information. De remettre en l’avant l’expérience directe du/des « JE » dans le monde. Mais, en même temps, il ne s’agit pas d’exprimer un témoignage privé à la manière d’un journal intime. Ce que le sujet a à dire ici est toujours de l’ordre de l’information, car son expérience, même limitée, même fragmentée, est vraie et juste, à sa manière. Elle dit quelque chose.

C’est d’ailleurs une des grandes richesses qu’ont à mon sens apporté les blogs, les initiatives personnelles sur internet. Donner de la valeur aux personnes a-priori  « lambda ». Donner même autant de valeur –si ce n’est plus – au témoignage, qu’aux propos de l’expert, du politicien, de l’économiste. Tout ceux qui prétendent ou, ont prétendu, nous livrer LA vérité sur les choses. Pure et absolue. Nous qui ne savons rien, ou ne sommes rien. Nous qui n’avons pas de nom.

Nous qui ne sommes pas quelqu’un. Seulement la fragmentation.

 

Lorsque je lis des articles dans les journaux, c’est en sentant que l’auteur lie son sujet à son expérience intime que je suis la plus touchée. Quand je sens le contact physique entre le matériau et l’auteur. D’ailleurs, ce qu’on peut lire sur les blogs est parfois plus riche, plus intéressant, que ce qu’on lit dans les journaux. Plus profonds. Nombreux sont les contenus, pourtant « amateurs », qui ont changé ma vie et ma perception sur les choses.

 

 

Nous ne sommes pas professionnels. Mais seulement des mains. 

Donc voilà. L’objectif n’est ici rien d’autre que la fragmentation. Fragmentation – car seul le témoignage multiple est véritablement juste. Fragmentation – car même le sujet seul est lui-même fragmenté, plusieurs éléments mêlés et croisés dans un seul être.

Le point de départ, c’est la racine vibrante. Affleurer la naissance des choses. Dans l’expérienceLa peau. [C’est pourquoi plusieurs articles de La Fragmentation -dont celui-ci- sont illustrées par des macrophotographies de peau humaine, que j’ai eu l’occasion de réaliser].

 

Cela implique naturellement plusieurs éléments :

  • Penser le vivre-ensemble
  • Penser le lien du sujet au monde (son environnement, son entourage)
  • Penser les moyens d’expression du sujet (dont la langue, parole verbale ou non-verbale)
  • Montrer les anfractuosités du monde, les éléments surprenants, mystérieux, tout ce qui se cache à la périphérie

 

Ces éléments sont exprimés dans les différentes rubriques de la Fragmentation, que j’ai décidé de légèrement modifier aujourd’hui. J’espère qu’ainsi, l’ensemble aura davantage de sens et que les différents contenue seront plus clairement distingués les uns des autres.

 

Voici une courtes présentation des nouvelles rubriques :

Mosaïque : ancienne rubrique déjà existante. Mais maintenant, elle ne concerne que le témoignage direct sur une expérience isolée. « Je ». Le récit d’événements, de moments de vie, de paradoxes intimes.

Champs : comme « champs » de réflexion mais aussi comme l’espace situé à la périphérie. Lieu libre où sont abordés et analysés plusieurs thèmes liés au vivre-ensemble dans notre société contemporaine : écologie, violence, vivre-ensemble,féminisme, notre rapport au langage… L’expérience personnelle a toujours sa place ici, mais elle n’est pas centrale.

Méandres : espace libre de création. Poésie, fables, vidéo, photos. Jouer avec les mots et les matériaux. [l’ancienne rubrique « Fables » fusionne désormais avec Méandres]

Dissonance : une sorte de cabinet des curiosités. Éléments qui dépassent, grouillent, surprennent. Fragments du monde uniques et inspirants. Voir article : Les surfaces grouillantes

Souche : nouvelle appellation de la rubrique « Concept ». Réflexion sur le support en lui-même, autrement dit sur « La Fragmentation ». Les racines du projet, comment il évolue dans le temps, etc.

 

Bref, ces 6 mois étaient plus que nécessaire pour mieux réfléchir au contenu et au support. Pour tâtonner, bricoler. Modifier l’apparence et le fonctionnement du site.

Pour l’instant, je suis seule à écrire et poster, donc le contenu reste assez limité et orienté, mais j’espère que cela pourra changer quand le projet se sera mieux développé.

Objectif : Poster davantage, 1 fois par semaine ?

 

Et surtout : toute réflexion ou remarque est vraiment la bienvenue ! N’hésitez pas !

Tout est encore à clarifier, à améliorer…

Je doute moi-même : est-ce que la démarche est encore trop floue ou complexe ? N’a pas vraiment de sens ? est paradoxale ? Juste du blabla ? Mais il faut bien tenter pour avancer…

 

Mais en tout cas :

Merci à toutes les personnes qui ont lu une partie du contenu jusqu’ici ou qui ont eu la curiosité de se balader dans cet espace.

Un grand merci également aux personnes que j’ai pu lire un peu partout et qui produisent des contenus  aussi inspirants que passionnants ! ❤

 

6335705bc5ef695c7952aec79b511bab

3 commentaires

  1. En ce qui me concerne, je dirais que les contenus que j’ai eu plaisir à lire ne sont pas contradictoires avec les rubriques que vous avez définies dans ce que sera votre futur blog, j’y vois même un lien très fort et cohérent. Vos textes denses brassent l’humain dans toutes ses dimensions, votre blog a son cachet propre ce que j’aime bien. Je vous souhaite courage et inspiration dans cette riche ouverture.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s